KEITA (M.)

KEITA (M.)
KEITA (M.)

KEITA MODIBO (1915?-1977)

Né à Bamako dans une famille musulmane de race malinké, Modibo Keita fait ses études à l’école William-Ponty et joue un rôle important dans les groupes fondés autour des années trente par des jeunes gens ayant reçu une éducation occidentale; il est instituteur à Sikasso puis à Bamako de 1936 à 1947. Après la Seconde Guerre mondiale, il est cofondateur et secrétaire général de l’Union soudanaise et adhère en 1946 au Rassemblement démocratique africain (R.D.A.). Considéré par les Français comme un dangereux opposant, il est interné quelque temps en 1946. Deux années plus tard, il obtient un siège à l’Assemblée territoriale, en 1953 il devient conseiller de l’Union française. Enfin, en 1956, il est élu député à l’Assemblée nationale française dont il devient le premier vice-président africain; il est à deux reprises secrétaire d’État. Keita est devenu entretemps président de l’Union soudanaise qu’il organise en parti de masse; il est aussi nommé maire de Bamako. En 1957, son parti remporte une victoire écrasante aux élections et lui-même est élu à la présidence du Grand Conseil de l’A.-O.F.

Lors du référendum de 1958, Keita fait avec succès campagne pour la Communauté. Devenu président de la république autonome du Soudan, il essaye de constituer une fédération ouest-africaine englobant les anciens territoires de l’A.-O.F. Devant le refus de ses partenaires, notamment Houphouët-Boigny, il accepte de former avec les dirigeants de Dakar une Fédération du Mali, unissant le Sénégal et le Soudan. Il devient président du Conseil de cette fédération éphémère (janvier 1959-août 1960), qui éclate par suite d’un conflit de personne avec Senghor. Le 20 janvier, Keita devient président de la république indépendante du Mali, réduit au seul Soudan. Engageant le pays dans la voie du socialisme, il tente d’imposer au Mali un modèle de développement dont la référence est Israël; il est à noter toutefois qu’en pratique, seul le secteur public bénéficie des efforts de développement, que les salaires de la fonction publique absorberont 26 p. 100 du revenu national en 1969 et que les fonctionnaires représentent alors un électorat privilégié pour Keita, mais plus encore une charge énorme pour l’économie nationale. Keita s’appuie à l’extérieur sur l’U.R.S.S. et sur les pays progressistes africains, Guinée, Gh na, tout en gardant de bonnes relations avec la Côte-d’Ivoire; il s’écarte progressivement de la Communauté et se rallie aux thèses soviétiques à la conférence de Casablanca. À l’intérieur, il n’a d’abord à affronter que l’opposition des commerçants touchés par la nationalisation des sociétés d’import-export. Mais les difficultés financières — dues notamment au retrait de la zone franc — et économiques croissantes, la bureaucratisation abusive et la puissance naissante d’un groupe ultra-gauchiste au sein de l’État et du parti minent peu à peu ses positions. Il tente une dernière manœuvre en créant le Comité national de défense de la révolution, qui exerce un pouvoir sans partage appuyé sur une milice populaire. En novembre 1968, Keita est renversé par un coup d’État militaire et remplacé par le lieutenant Moussa Traoré.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Keïta — Keita Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Keita ou Keïta est un patronyme d’origine africaine : Abdoulaye Khouma Keita (1978), footballeur sénégalais Alphousseyni Keita… …   Wikipédia en Français

  • Keita — bzw. Keïta ist ein westafrikanischer Familienname; Keita ist außerdem ein japanischer männlicher Vorname.[1] Inhaltsverzeichnis 1 Namensträger 1.1 Vorname 1.2 Familienname …   Deutsch Wikipedia

  • Keïta — Keita oder Keïta ist der Familienname folgender Personen: Abdul Kader Keïta (* 1981), ivorischer Fußballspieler Alhassane Keita (* 1983), guineischer Fußballspieler Ibrahim Boubacar Keïta (* 1945), Premierminister von Mali 1994 2000 Mamady Keïta… …   Deutsch Wikipedia

  • Keïta — may refer to:* Abdul Kader Keïta (born 1981), Ivorian professional football player * Balla Moussa Keïta (1934 2001), Malian actor and comedian * Ibrahim Boubacar Keïta (born 1945), Malian politician * Mamady Keïta (born 1950), master drummer *… …   Wikipedia

  • Keita — (Fodéba). V. Fodéba Keita. Keita (Modibo) (1915 1977) homme politique malien; président de la Rép. de 1960 à1968. Keita (Salif) (né en 1946) chanteur malien. Keita (Soundiata). V. Soundiata Keita …   Encyclopédie Universelle

  • Keita —   [kei ta], Modibo, malischer Politiker, * Bamako 4. 6. 1915, ✝ ebenda 16. 5. 1977; Lehrer; wurde 1956 in die Pariser Nationalversammlung gewählt, übernahm 1959 die Ämter des Regierungschefs in Sudan (heute Mali) und gleichzeitig in der von Sudan …   Universal-Lexikon

  • Keita — Le nom est fréquent au Mali. Lui chercher un sens précis semble difficile. On sait en tout cas qu il correspond à un clan royal, l animal totem étant souvent le lion mais pas exclusivement …   Noms de famille

  • Keita — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronymes 1.1 Côte d Ivoire 1.2 France …   Wikipédia en Français

  • Kéita — Aoua Kéita (* 1912 in Bamako, Mali; † 7. Mai 1980 in Bamako) war eine afrikanische Aktivistin und Schriftstellerin aus Mali. Nach der Schule in ihrem Heimatort besuchte Kéita in Dakar die medizinische Fakultät und schloss mit einem Diplom ab.… …   Deutsch Wikipedia

  • Keita — Original name in latin Keta Name in other language Keita, Keta State code NE Continent/City Africa/Niamey longitude 14.7551 latitude 5.7749 altitude 395 Population 8960 Date 2012 05 06 …   Cities with a population over 1000 database


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»